Projet

Développement d’un outil d’auto-évaluation de la durabilité pour les acteurs de l’agriculture urbaine

Un outil simplifié d’analyse du cycle de vie permettra aux décideurs d’évaluer la durabilité des projets d'agriculture urbaine et de guider la conception et la gestion de ces projets.

Contexte et enjeux

Les circuits d’approvisionnement alimentaires classiques dans les villes entraînent d’importantes répercussions sur l’environnement en raison des modes de production agricole et des transports, notamment en ce qui concerne les produits importés. L’agriculture urbaine, en plus d’offrir des bénéfices sociaux (liens sociaux, aides à l’emploi, etc.), pourrait atténuer ces impacts en offrant des circuits ultra-locaux avec de plus des modes de production souvent moins intensifs, voire alternatifs. Toutefois, ces avantages potentiels n’ont guère été démontrés et quantifiés jusqu’à présent. De plus, de fortes différences existent entre les types de systèmes d’agriculture urbaine en termes d’avantages et inconvénients pour l’environnement. Les avantages et inconvénients potentiels pour l’environnement sont affectés d’une part par les systèmes techniques précis et d’autre part par les performances propres de la chaîne d’approvisionnement alimentaire conventionnelle qu’ils remplaceraient.

Erica sur le site de l’un des cas d’études : une ferme commerciale en toiture à Berkeley, en Californie. Elle y collecte des données sur les apports nécessaires et la production alimentaire, réalise une analyse de cycle de vie, et utilise les résultats pour créer un cadre d’évaluation qui sera appliqué à d’autres fermes urbaines.

Objectifs

La thèse vise à développer et tester un cadre méthodologique, et à terme un outil opérationnel, qui pourrait aider les décideurs à évaluer la durabilité des projets d’agriculture urbaine et à guider leur conception et leur gestion. Les praticiens de l’agriculture urbaine pourront utiliser également cet outil pour optimiser le bilan carbone de leurs projets et les comparer aux chaînes d’approvisionnement alimentaires classiques, en particulier celles qui impliquent des produits importés. La dimension environnementale de la durabilité est prise en compte à travers l’analyse de cycle de vie (ACV). Toutefois, les méthodes d’ACV pourront dans la thèse être complétées par d’autres méthodologies, dans le cadre des recherches menées dans l’équipe INRA-SAD “Agricultures urbaines”, qui permettent de saisir notamment les impacts sociaux. La thèse s’appuiera sur la réalisation d’ACV dans des fermes urbaines en Île de France et en Californie, choisies pour représenter une diversité de systèmes techniques et d’insertion dans les circuits de commercialisation.

Chercheurs
Christine Aubry
Ingénieure de recherches hors classe et professeure consultante
AgroParisTech
Inrae
Erica Dorr
Doctorante
AgroParisTech
Démonstrateur
Le toit potager d'AgroParisTech
Le toit expérimental d’AgroParisTech est utilisé depuis 2012 pour concevoir des systèmes d’agriculture urbaine en bacs sur les toits, en utilisant des résidus urbains comme composants de technosols, dans le but
En savoir plus
Groupe miroir
Toit potager Bertrand Ney à AgroParisTech
Les bénéfices et les coûts liés aux infrastructures végétalisées en ville nécessitent d'être mieux appréhendés à travers des outils d'évaluation qui permettent de mesurer les impacts environnementaux, par
En savoir plus
biodiversité
Concilier la nature et la ville, milieu hautement artificialisé, est un art qui se pratique de l’échelle du bâtiment à celle du territoire périurbain, en passant par celle du quartier.
En savoir plus
Projet d'éco-quartier de VINCI
Fill 14
L'analyse du cycle de vie permet d’évaluer les impacts environnementaux des bâtiments et des infrastructures tout au long de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières à leur traitement en fin de
En savoir plus
  • À propos
  • Chercheurs
  • Démonstrateurs
  • Groupes miroirs
  • Domaines de recherche
  • Articles