L’agriculture urbaine, un phénomène mondialisé

Fanny Provent et Paola Mugnier ont dressé un panorama des tendances actuelles grâce au benchmark de 170 projets dans le monde, analysé les services rendus, établit les caractéristiques de ces espaces et proposé une vision prospective pour le bâtiment de demain.

Fanny Provent et Paola Mugnier, actrices du guide pratique “Agriculture urbaine : comment aménager une toiture-terrasse“, ont dressé un panorama des tendances actuelles grâce au benchmark de 170 projets dans le monde, analysé les services rendus, établit les caractéristiques de ces espaces et proposé une vision prospective pour le bâtiment de demain.

Près de 46% des sites recensés se trouvent en Amérique du Nord. En effet, elle est souvent considérée comme l’un des berceaux de l’agriculture urbaine en toiture-terrasse. Elle s’est ensuite propagée en Europe, et plus particulièrement en France où elle colonise les toits depuis quelques années. Que ce soit en région parisienne (Les parisculteurs, Réinventer Paris, Inventons la Métropole du Grand Paris), à Angers (Imagine Angers), à Toulouse (Dessine-moi Toulouse), à Marseille, à Nantes et dans d’autres villes, les appels à projet ou appels à manifestation d’intérêt ne cessent d’intégrer des projets agricoles sur les toits. Des collectivités développent elles-mêmes des programmes pour développer des projets en toitures-terrasses. L’Asie ne représente que 13% des projets répertoriés. Ce faible chiffre s’explique par la difficulté d’accès à l’information. Cependant, de nombreux projets agricoles s’y développent, à visée productive, principalement sous la forme d’indoor farming (fermes à l’intérieur même de bâtiments). On peut s’attendre à ce que le nombre de projets agricoles augmente en cœur de villes très dépendantes des importations alimentaires. Pour ne citer qu’un exemple, Singapour importe près de 90% de ce qu’elle consomme. De plus, AmHydro, jeune entreprise innovante, prévoit d’installer prochainement huit serres hydroponiques sur les toits de Singapour représentant jusqu’à 3 300m² de surface exploitée.

Carte interactive

 

Fanny Provent et Paola Mugnier présenteront ce premier guide pratique du lab recherche environnement (ed. Eyrolles) le 21 septembre 2020 à l’occasion de la Soirée du lab“Paysans des villes et fermiers verticaux”

Pour aller plus loin
Projet
Un outil simplifié d’analyse du cycle de vie permettra aux décideurs d’évaluer la durabilité des projets d'agriculture urbaine et de guider la conception et la gestion de ces projets.
En savoir plus
Démonstrateur
Le toit expérimental d’AgroParisTech est utilisé depuis 2012 pour concevoir des systèmes d’agriculture urbaine en bacs sur les toits, en utilisant des résidus urbains comme composants de technosols, dans le but
En savoir plus
biodiversité
Concilier la nature et la ville, milieu hautement artificialisé, est un art qui se pratique de l’échelle du bâtiment à celle du territoire périurbain, en passant par celle du quartier.
En savoir plus
Prochain Événement
Les rendez-vous sur le même thème.
Tous les événements
21 septembre 2020 17h30 - 19h30 En ligne et à Leonard:Paris (6, place du colonel Bourgoin 75012)
Une soirée d’initiation pour les agriculteurs urbains et les acteurs du BTP souhaitant intégrer les potagers urbains dans un projet de bâtiment, de quartier ou d’infrastructure.
Intervenants
Christine Aubry, Erica Dorr, Léon Garaix, Léon Garaix, Michaud Pascal, Paola Mugnier, Fanny Provent