De la science aux métiers : la parole à Pierre Blanchet

Responsable innovation chez VINCI Energies et membre du groupe miroir "optimisation énergétique et environnement" au lab recherche environnement, Pierre Blanchet raconte les débuts et les perspectives de la collaboration entre scientifiques et salariés de VINCI.

Tous les six mois les chercheurs de MINES ParisTech et dix salariés de VINCI se réunissent pour échanger autour de la performance énergétique et environnementale des bâtiments et des quartiers. Ce groupe miroir, dédié à la thématique « Optimisation énergétique et environnement » et lancé en juin 2020, accompagne trois jeunes chercheurs, Aurore Wurtz, Lucas Striegel et Samih Akkari, pour identifier des terrains d’expérimentation liés aux projets de VINCI et faire remonter problématiques opérationnelles. Pierre Blanchet, responsable innovation chez VINCI Energies et membre du groupe miroir, raconte les débuts et les perspectives de cette collaboration entre scientifiques et collaborateurs du Groupe.

1. Comment est né cet accompagnement de VINCI Energies dont bénéficient les chercheurs de MINES ParisTech dans le cadre du groupe miroir « Optimisation environnementale et énergétique » ?

Depuis quelques années VINCI Energies était partenaire de la Chaire éco-conception portée par VINCI ; à ce titre nous étions amenés à participer à des soutenances de thèses effectuées par des élèves de MINES ParisTech ; ces thèses portaient sur des thèmes liant les problématiques de construction et de maîtrise énergétique. Citons par exemple :

– un protocole de mesure et de vérification de la performance énergétique des bâtiments ;

– des stratégies de gestion énergétique en temps réel à l’échelle de l’îlot (multizone).

La Chaire éco-conception est devenue récemment le lab recherche environnement VINCI ParisTech auquel nous participons, en particulier sur les thématiques de l’efficacité énergétique des bâtiments et de l’évaluation environnementale par analyse de cycle de vie.

2. Parmi les travaux de recherche sur la simulation énergétique dynamique et l’analyse de cycle de vie, quels sont à votre avis les projets plus prometteurs pour concrétiser les ambitions du Groupe et de VINCI Energies en matière d’ environnement et innovation?

La simulation énergétique dynamique est déjà utilisée dans les entreprises de VINCI Energies, au stade des études de conception, pour valider des systèmes thermiques et électriques. Mais son utilisation est assez complexe et ne peut donc pas être déployée sur tous les projets. Nous pensons que les outils de simulation rapides et orientés vers les solutions de rénovation constitueraient une réponses pertinente aux enjeux de réduction de consommation actuels.

Un autre sujet prend de l’importance : c’est l’étude du comportement thermique des bâtiments dans les conditions extrêmes. Faut-il créer des zones climatisées dans tous les bâtiments ? Comment bénéficier de l’inertie des structures ? Quelle est l’efficacité de la ventilation nocturne ?

Sur l’environnement, nous portons actuellement plusieurs projets de conception d’outils de calcul d’empreinte carbone dédiés aux spécialités de VINCI Energies ; nous sommes des installateurs d’équipements, à ce titre nous dépendons des fabricants industriels. Nous identifions deux priorités, d’une part accélérer la caractérisation environnementale des équipements, d’autre part identifier dès maintenant des pistes de réduction de l’empreinte carbone de ces équipements. Deux chantiers d’envergure !

3. Les projets de VINCI constituent les démonstrateurs pour les travaux du lab recherche environnement. Quelles sont les premières pistes pour une expérimentation sur le terrain chez VINCI Energies ?

Les méthodes de calculs et les facteurs d’émissions utilisés en analyse de cycle de vie sont encore peu répandus dans les métiers de VINCI Energies. Il est utile pour nous de pouvoir bénéficier des développements du lab recherche environnement, qui a une approche fondée sur la connaissance des matériaux, et de les confronter avec les méthodes proposées par nos clients. Concernant la performance énergétique, nous mettons « à l’épreuve » les calculs de simulation sur les sites que nous exploitons dans le cadre de la garantie de performance ; le lab peut ainsi utiliser ces retours d’information. Une coopération fructueuse pour tous, sur des sujets particulièrement stratégiques !

 

Pour aller plus loin
Chercheurs
Samih Akkari
Doctorant
MINES MarisTech
CES
Lucas Striegel
Ingénieur de recherche
Mines ParisTech
CES
Aurore Wurtz
Doctorante
MINES ParisTech
CES
Projets
Une procédure d’optimisation permettra de compléter l’évaluation environnementale d’un îlot de bâtiments en réduisant les coûts économiques et la globalité des impacts sur l’environnement.
En savoir plus
Les données des capteurs connectés permettent de mieux connaître les comportements des occupants des bâtiments et d’améliorer la fiabilité de la simulation énergétique.
En savoir plus
Outils
Ce logiciel d’analyse du cycle de vie des projets de quartier, évalue les impacts environnementaux depuis la fabrication des matériaux jusqu’à la fin de vie.
En savoir plus
Ce modèle de simulation thermique dynamique des bâtiments anticipe la consommation énergétique et les risques d’inconfort en toutes saisons. Grâce au module Amapola, ce logiciel permet d’identifier les solutions
En savoir plus
Groupe miroir
Panneaux solaires intégrés dans la végétation en ville
La simulation énergétique dynamique et l'analyse de cycle de vie sont des outils d'aide à la décision qui permettent d'évaluer de manière globale la performance environnementale d'un projet de bâtiment ou de
En savoir plus
Panneaux solaires sur la façade d'un bâtiment de bureaux
Les bâtiments peuvent être conçus et exploités afin d’améliorer de manière radicale leur efficacité énergétique et réduire leurs impacts sur l’environnement.
En savoir plus
Projet d'éco-quartier de VINCI
Fill 14
L'analyse du cycle de vie permet d’évaluer les impacts environnementaux des bâtiments et des infrastructures tout au long de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières à leur traitement en fin de
En savoir plus
Prochain Événement
Les rendez-vous sur le même thème.
Tous les événements
1 octobre 2020 12h30 - 14h00 En ligne et à Leonard:Paris (6, place du colonel Bourgoin, 75012 Paris)
De l’innovation scientifique aux enjeux opérationnels et aux nouveaux business models, nous débattrons de l’étiquette énergie et des compétences nouvelles auxquelles elle fait appel.
Intervenants
Bruno Peuportier, Aymeric Tissandier, Pierre Oberlé, Stéphanie Derouineau