Projet

Validation et application de la simulation énergétique des bâtiments à l’étude de stratégies de régulation

Une comparaison entre les résultats de simulation et des mesures complètera les précédents travaux concernant la validation du modèle thermo-aéraulique, qui sera ensuite appliqué à l’étude de stratégies de commande prédictive intégrant la production et le stockage d’énergie.

Contexte et objectifs

Le stage, mené par Fatima Benali à MINES ParisTech et encadré par Patrick Schalbart, a pour objectif de compléter la validation du modèle thermo-aéraulique COMFIE et de préparer des applications en contrôle-commande.

Une première étape consistera à procéder à une comparaison avec des données expérimentales et des résultats d’autres modèles sur une maison située en Bavière. Cet exercice permettra de mieux cerner l’influence de différents paramètres incertains comme les ponts thermiques et les infiltrations d’air sur les résultats de la simulation, et d’analyser les causes d’écarts entre simulation et mesure.

Des stratégies de régulation seront ensuite comparées en termes de bilan énergétique, économique et environnemental, afin d’acquérir une première expérience en automatique. Le stage peut en effet déboucher sur une thèse de doctorat concernant l’étude d’une stratégie de gestion optimale intégrant une production locale d’énergie à l’échelle d’un îlot urbain.

 

Chercheur
Patrick Schalbart
Ingénieur de recherche
MINES ParisTech
CES
Outil
Ce modèle de simulation thermique dynamique des bâtiments anticipe la consommation énergétique et les risques d’inconfort en toutes saisons. Grâce au module Amapola, ce logiciel permet d’identifier les solutions
En savoir plus
Panneaux solaires sur la façade d'un bâtiment de bureaux
Les bâtiments peuvent être conçus et exploités afin d’améliorer de manière radicale leur efficacité énergétique et réduire leurs impacts sur l’environnement.
En savoir plus
  • À propos
  • Chercheurs
  • Outils
  • Domaines de recherche