Replay : Comment prendre en compte la santé dans l’analyse du cycle de vie ?

Retrouvez le webinaire du lab du 7 octobre avec Alice Micolier (Octopus Lab) et Bruno Peuportier (MINES Paris PSL).

Les décideurs impliqués dans un projet immobilier peuvent agir directement au niveau de la qualité de l’air intérieur et de la réduction des risques de surchauffe dans les bâtiments.

Dans la conception du bâtiment, la qualité de l’air intérieur est un critère essentiel à prendre en compte ainsi que d’autres aspects importants pour la santé des occupants comme le comportement thermique lors de canicules, la qualité de l’eau ou la maîtrise des expositions au bruit ou aux champs électromagnétiques…

Grâce à une meilleure prise en compte dans les outils d’ACV, les dommages à la santé peuvent être de mieux en mieux quantifiés pour être réduits.

À l’occasion de la publication de la nouvelle note sur “L’analyse du cycle de vie et la santé”, nous avons exploré le sujet avec Alice Micolier (Octopus Lab, bureau d’études et éditeur de logiciel spécialisé dans la prévision de la qualité de l’air intérieur) et Bruno Peuportier (MINES Paris PSL).

Consulter la présentation d’Alice Micolier

Consulter la présentation de Bruno Peuportier

Regardez le replay

 

Pour aller plus loin
Chercheur
Bruno Peuportier
Directeur de recherche
MINES ParisTech
CES
Outil
Ce logiciel d’analyse du cycle de vie des projets de quartier, évalue les impacts environnementaux depuis la fabrication des matériaux jusqu’à la fin de vie.
En savoir plus
Projet d'éco-quartier de VINCI
Fill 14
L'analyse du cycle de vie permet d’évaluer les impacts environnementaux des bâtiments et des infrastructures tout au long de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières à leur traitement en fin de
En savoir plus