Retour sur “Les acteurs de l’économie circulaire s’invitent sur les chantiers”

L’économie circulaire ouvre la porte des chantiers à de nouveaux acteurs et de nouvelles compétences. Des nouvelles collaborations se développent entre les métiers du BTP, les collectivités territoriales et les centres de recherche.

Objectif zéro déchet ! L’économie circulaire ouvre la porte des chantiers à de nouveaux acteurs et de nouvelles compétences. Ce modèle économique, qui élargit le champ des possibles dans le secteur de la construction, a été illustré par quatre projets dans des domaines d’activité distincts mais complémentaires. La conférence au eu lieu le 22 septembre dans le cadre du Festival Building Beyond et de la Journée mondiale de l’environnement interne à VINCI.

Les déchets du BTP et des industries représentent des quantités importantes chaque année, bien plus que les ordures ménagères. Beaucoup sont d’ores-et-déjà bien valorisés et recyclés, en tant que granulats qui rentrent dans la composition des bétons et des enrobés. Pourtant il reste encore beaucoup de matières encore insuffisamment accueillies et triées pour alimenter cette économie circulaire vertueuse des matériaux. Eurovia a longtemps été précurseur et est aujourd’hui un acteur de tout premier plan en matière de recyclage en France, notamment dans le cadre de sa marque Granulat+ présentée par Benoît WeibelDe nouvelles initiatives fourmillent aujourd’hui, chez Eurovia, dans toutes les régions pour aller beaucoup plus loin dans l’économie circulaire en créant de nouvelles solutions de proximité. Ainsi en région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, est née MAT’ILD.

Lire la présentation de Benoît Weibel

Un autre gisement, pouvant être valorisé à travers l’économie circulaire, est celui des matériaux du second oeuvre. Moquettes, luminaires, radiateurs, cloisons et faux plafonds… presque neufs : ce sont des milliers de tonnes de matériaux en très bon état qui finissent à la benne chaque jour, lors de la déconstruction de bâtiments. C’est force de ce constat qu’est née, la Ressourcerie du BTPla première solution clé-en-main de réemploi des matériaux du second œuvre. La fondatrice et intrapreuneuse de Leonard, Heloïse de Bokay a présenté cette démarche permettant aux maîtres d’ouvrage et aux cureurs, qui interviennent sur leurs chantiers, de s’engager dans l’économie circulaire en s’appuyant sur une offre complète : référencement, expertise de dépose sélective, conditionnement, transport, stockage et revente des matériaux. Le tout adossé à des outils digitaux nous permettant instantanément de donner une seconde vie aux matériaux et d’en assurer la parfaite traçabilité, partout en France.

Lire la présentation de Heloïse De Bokay

L’économie circulaire dans le secteur du bâtiment est un terrain de jeu privilégié pour Plaine Commune, Etablissement Public Territorial de Seine-Saint-Denis, qui a lancé en 2017 Métabolisme urbain. Cette démarche ambitieuse vise à généraliser l’économie circulaire sur l’ensemble de ses chantiers. Justine Emringer, cheffe du projet, a présenté les outils mis en place pour faire face à un ensemble d’enjeux . Les actions menées permettent à la fois d’aller vers plus de « résilience », en transformant les déchets en nouvelles ressources pour les projets de construction neuve ; mais aussi de créer de nouvelles filières locales de valorisation des matériaux du BTP, dans une logique de développement économique.

Lire la présentation de Justine Emringer

L’intégration des principes de l’économie circulaire dans la conception de projets urbains entraine une approche majoritairement centrée sur l’optimisation de l’utilisation des ressources et la valorisation des matériaux issus de la démolition et de la déconstruction. Les bénéfices environnementaux de ces pratiques restent cependant à valider. Dans cette optique, le projet PULSE-Paris, détaillé par Myriam Saadé, chargée de recherche à l’Université Gustave Eiffel, propose un protocole permettant d’évaluer conjointement les performances environnementales sur le cycle de vie et les performances de circularité d’un projet urbain, testé sur le cas de la ZAC de Saint-Vincent-de-Paul. Le projet est mené à l’EIVP en partenariat avec l’Ecole des Mines et financé par l’ADEME.

Lire la présentation de Myriam Saadé

 

Replay

 

Pour aller plus loin
Outil
Ce logiciel d’analyse du cycle de vie des projets de quartier, évalue les impacts environnementaux depuis la fabrication des matériaux jusqu’à la fin de vie.
En savoir plus
Groupe miroir
Valorisation des déchets de chantier
L'évaluation environnementale de l'économie circulaire est une problématique recourante, notamment dans le cadre du recyclage des granulats dans le béton ou encore dans le cadre du réemploi.
En savoir plus
Projet d'éco-quartier de VINCI
Fill 14
L'analyse du cycle de vie permet d’évaluer les impacts environnementaux des bâtiments et des infrastructures tout au long de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières à leur traitement en fin de
En savoir plus